5 clés pour bien choisir votre Agence Immobilière

La vente de votre bien immobilier est une opération importante qui nécessite d’être accompagné par un professionnel rigoureux, qui vous permettra d’éviter des écueils comme la mauvaise estimation, la surenchère, les visites impromptues ou de curiosité, des délais hors concours, ou encore le surcoût des annonces…


19% des transactions réalisées entre particuliers se terminent même devant les tribunaux pour toutes sortes de raisons qui auraient pu être évitées avec l’intervention d’un agent immobilier professionnel.42260720 m
Celui-ci dispose de connaissances techniques, juridiques, d’outils de communication et de valorisation : un ensemble de savoir-faire qui permet de vendre dans les meilleures conditions.

Il détectera les besoins de ses clients avant de leur proposer votre bien, s’il coïncide avec leur profil et leurs capacités financières. Il exercera également un contrôle sur le bon déroulement des démarches administratives et tous les éléments légaux tels que les règles d'urbanisme applicables ou encore la réalisation des diagnostiques.

Aujourd'hui, les statistiques démontrent que les professionnels de l'immobilier sont 3 fois plus efficaces que les particuliers : qu’il s’agisse de vendre ou d’acheter, les trois quarts des transactions se réalisent avec l’aide d’un agent immobilier.

Alors comment choisir VOTRE Agence Immobilière ?

1/ LA QUALIFICATION PROFESSIONNELLE

La législation française oblige l’agent immobilier à détenir une carte professionnelle délivrée par la Chambre de Commerce et d’Industrie. Votre interlocuteur doit être en mesure de vous présenter sa carte professionnelle personnelle, ou celle du responsable d’agence locale. Si ce n’est pas le cas, alors vous n’êtes pas en présence d’un agent immobilier au sens de la législation, mais d’un « conseiller », « mandataire » ou toute autre appellation ne garantissant en aucun cas sa compétence et surtout sa formation à ce métier particulièrement réglementé
.
Attention à la « mode » des agents immobiliers véhiculée par les émissions télévisées que nous connaissons tous…
Vous rencontrerez de plus en plus de pseudos conseillers reconvertis dans l’immobilier, sous l’égide de groupes dont le seul intérêt demeure la rentabilité, parfois sur la base de systèmes pyramidaux à la limite de la légalité.

La carte professionnelle vous garantit que l’agent immobilier répond aux critères d’accès à la profession (qualifications et expérience), qu’il est habilité par les pouvoirs publics à exercer, à rédiger des actes comme le compromis de vente, qu’il est assuré en responsabilité civile professionnelle et qu’il dispose d’une garantie financière solide.

2/ LA PROXIMITE ET LA TAILLE HUMAINE

Vérifiez que l’agence immobilière propose déjà le type de bien que vous vendez (studio, appartement deux pièces, maison de famille) et qu’il maîtrise le secteur dans lequel il se situe. Cela permettra une estimation plus fiable et l’accès à un panel de clients plus ciblés.
Vous pouvez vous intéresser aux biens vendus (cf sites comme MEILLEURSAGENTS.COM qui propose une liste et localisation géographique des biens vendus) et aux biens en vente actuellement dans le portefeuille de l’agence. Vérifiez si cette dernière offre suffisamment de biens à la vente, ce qui signifie qu’elle est dynamique, sans qu’elle en ait trop, car elle doit pouvoir accorder le temps et l’attention nécessaire à votre bien personnel, sans que ce dernier se trouve « noyé » dans la masse.

3/ LA NOTORIETE

Vérifiez les avis des clients ayant déjà confié leur bien à l’agence immobilière. Le bouche à oreille est un bon moyen d’avoir un avis éclairé sur la qualité du service. Là encore, les sites comme MEILLEURSAGENTS.COM permettent aux clients de noter et commenter leur expérience avec les professionnels. N’hésitez-pas à les consulter pour connaître la tendance.

4/ L’EXPERIENCE

Elle est nécessaire pour estimer le bien au prix du marché, sécuriser le mécanisme juridique de la vente, organiser les visites, commercialiser efficacement, donner le conseil pour aménager, vérifier la capacité financière de l’acquéreur…

5/ LA QUALITE DES ANNONCES

Consultez les annonces des agences immobilières et fuyez celles proposant des descriptifs tenant sur une ligne, accompagnés de peu de photos, ou de piètre qualité, avec un minimum d’indications sur le quartier, l’organisation et les équipements des biens…
Un bon agent immobilier doit être capable, et avoir à cœur, de valoriser votre bien par des photographies travaillées, sans déformer la réalité, et une présentation complète et détaillée. La réelle implication du professionnel s’appréciera sur la qualité de ce travail qui rendra votre offre attractive aux yeux des acquéreurs.
Idéalement, votre agent immobilier doit maîtriser les outils de communication actuels, tels que les réseaux sociaux et les supports vidéos par exemples, en plus des traditionnels annonceurs en ligne (SELOGER, LOGICIMMO etc…)
Les visites virtuelles et autres prises de vue par drône peuvent être un plus, car appréciées d’une clientèle haut de gamme, mais ne seront jamais essentiels à la qualité de la communication. Bien plus que la forme, c’est la précision et le professionnalisme de l’annonce qui seront gages d’efficacité au final.

Marie Miralles.
Présidente fondatrice MIRALLES IMMO

27/03/2019

logo blanc footer